Precis de L'Art de la Guerre: Ou Nouveau Traite Analytique Des Principales Combinaisons de la Strategie, de la Grande Tactique Et de la Politique Militaire...

Precis de L'Art de la Guerre: Ou Nouveau Traite Analytique Des Principales Combinaisons de la Strategie, de la Grande Tactique Et de la Politique Militaire...

Titre de livre: Precis de L'Art de la Guerre: Ou Nouveau Traite Analytique Des Principales Combinaisons de la Strategie, de la Grande Tactique Et de la Politique Militaire...

Éditeur: Nabu Press

ISBN: 1274132150


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Precis de L'Art de la Guerre: Ou Nouveau Traite Analytique Des Principales Combinaisons de la Strategie, de la Grande Tactique Et de la Politique Militaire...

Livres connexes

Qui connaît Jomini de nos jours ? Et pourtant, ce fut l'un des plus importants penseurs de la stratégie. L'US Army, pour ne citer qu'elle, doit tout son corps de doctrine à ce fabuleux militaire né en Suisse en 1779.

Son précis d'art guerrier, qu'il publie en 1836, résulte d'une longue expérience : conseiller militaire pour son pays, il combat aux côtés de Napoléon à Ulm, Iéna et Eylau. En 1813, il se tourne vers le tsar Alexandre et se joint aux batailles de Dresde et Leipzig. Il achève sa carrière à Paris – où il meurt âgé de 90 ans – comme conseiller, aussi bien auprès des armées suisses que françaises, russes et américaines.

L'originalité de sa pensée tient à sa volonté de l'exprimer en principes clairs et intelligibles, typiques du mode de pensée des Lumières. Sa conception en six branches dans l'art de la guerre – la politique de guerre, la stratégie, la grande tactique, la logistique, l'art de l'ingénieur et la tactique de détail – le fait souvent comparer à Descartes et Montesquieu. Cosmopolite avant l'heure, pragmatique convaincu, Jomini apparaît à bien des égards bien plus moderne qu'un Clausewitz. En atteste notamment sa défiance envers la conscription ou les guerres de masse aux échos singulièrement contemporains. --Sylvain Lefort